BG de la guilde

Aller en bas

BG de la guilde

Message  Anamorphose le Mer 4 Avr - 4:36


BG de la guilde :


**Ainsi, ce qui avait commencé à bord d'un vaisseau, continuait au sein d'un autre vaisseau.

Nous avions survécu, luttant, durant des années.
Puis un jour, enfin, nous étions revenus de l'enfer, plus sombres, plus durs, terribles armes que l'Empereur allait s'empresser d'utiliser.
Nous étions... La Garde Noire !

Notre Maître était le terrible Ralthar. Un humain ambitieux, sans pitié, intransigeant, et nous le respections.

Bien des batailles avaient eu lieux et ensemble, nous étions soudés, implacables.

Et puis, un matin froid, sous la pluie acide de Dromund Kaas, la nouvelle nous parvint : Ralthar était tombé.
Notre chef, notre guide, lui si fier, avait été défait par son ennemie intime des Trois Lunes : Lyara !

Nous étions en deuil, mais pas seulement.
Cette disparition signait alors, pour beaucoup d'entre nous, la fin d'une époque et plusieurs des nôtres n'adhérèrent pas à l'ordre établi par celui qui prenait la place de notre ancien mentor.
Ainsi commença un exode, chacun allant vers son propre chemin.

Cependant, dans l'ombre, quelqu'un veillait.

Muette, complice, une fleur pleurait autant qu'elle assurait l'héritage de son cher Maître.
Des fonds de La Garde Noire, ainsi que de sa propre fortune, elle s'assura qu'un projet d'envergure longtemps réfléchi, s'accomplisse, et, le jour venu, elle réuni ceux d'entre nous qui étions orphelins.

C'est à Dromund Kass que nous nous retrouvâmes, redécouvrant des visages familiers.
Nous apprîmes alors que le corps de Ralthar avait été mis en stase, dans un lieu secret.

La fleur nous révéla cet héritage : un vaisseau, une arme furtive, puissante.
Un nom, un hommage, pour continuer ce qui avait été commencé, mais avec des nuances : la Flamme Funeste !
Elle nous offrait une seconde voie, moins formelle, plus chaotique, mais nous pouvions à nouveau être une famille : des corsaires !

Alors nous pourrions à nouveau nous battre pour l'Empire, mais en restant libres, en dehors des manigances du Conseil Noir.
Nous agirions à notre façon, nous en avions l'habitude, on nous avait déjà abandonné jadis et laissé à notre propre sort.
Nous en étions ressortis plus fort encore et, cette fois-ci, il en serait de même.

Et notre vengeance n'en serait que plus écrasante.

La République pouvait d’ors et déjà compter les jours de sa défaite !**

_________________
Ana Banana

avatar
Anamorphose
Doc
Doc

Messages : 369
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 47
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum